À louer terrain bio près de Lille

Recherche maraîcher courageux !

À louer à 10 km de LILLE (59) et à 5 km du MIN de LOMME (59)

2 Ha en culture maraîchère, certifiés bio avec forage (mais sans les bâtiments)

105 adhérents coopérateurs.

Le porteur de projet doit être :

  • Courageux (si son rêve est de travailler 35h/semaine s’abstenir)
  • Compétent (s’il n’est pas de la région, il peut bénéficier s’il désire de conseils du cédant)
  • Correct (désireux d’exploiter en « bon père de famille » et avec un esprit commerçant)

La traction animale n’est pas obligatoire, mais si le porteur de projet est intéressé il pourra être aidé sur place à ce propos.

Pour plus d’informations veuillez contactez :

L’Association PROMMATA par courriel (communication@prommata.org) en vous présentant. Elle vous mettra en relation avec la personne concernée.

Share Button

Lettre ouverte de Léon Maillé, paysan retraité du Larzac

Expulsions à ND-des-Landes ? Un non-sens

 Si après avoir, en 1981, annulé l’extension du camp militaire du Larzac, le président Mitterrand avait expulsé les squatters, le laboratoire rural extraordinaire imaginé par les jeunes illégalement installés sur le plateau n’aurait jamais existé.

Ainsi, fait unique en France, l’admirable gestion collective, depuis 30 ans, des 6 300 ha appartenant à l’Etat et des 1 200 ha aux GFA militants n’aurait, elle non plus, jamais existé. Cela a permis l’éclosion d’une agriculture paysanne très diversifiée que nous les anciens, engoncés dans la mono-production roquefort, n’aurions jamais imaginée, encore moins osée. Transformation à la ferme, vente directe de fromage de brebis et chèvre, de viande d’animaux de plein air (bœuf, agneau, cochon…), très souvent en bio, auxquels il faut ajouter miel, artisanats divers, dresseur de chiens de berger, chèvres angora, et même fabrication de bière et d’apéritifs, etc.

En fait, chaque maison ou ferme vide dans les années 1970 est maintenant vivante. Ainsi, par endroit, on a doublé la population agricole et, pour mieux écouler ces produits fermiers, voilà 30 ans a été inventé ici le concept de marché à la ferme, largement repris ailleurs.

C’est le résultat du brassage d’idées provoqué par l’arrivée de tous ces jeunes de l’extérieur qui a été le levain de la revitalisation du causse. Ainsi, le prototype du premier rotolactor pour brebis a été inventé par… un natif du Pas-de-Calais, et le créateur de la magnifique coopérative des Bergers du Larzac (34 producteurs et 35 salariés) est venu de Nanterre reprendre une ferme vendue à l’armée. Du coup, ici on innove : ainsi plusieurs hameaux sont chauffés par un réseau de chaleur à la plaquette forestière locale, les toits des fermes hébergent des panneaux photovoltaïques, et depuis peu une Toile du Larzac (copiée sur une initiative de la Manche) amène Internet à haut débit via un collectif d’habitants.

N’oublions pas non plus ces débats de société engendrés sur le plateau, comme les combats contre la malbouffe, les OGM, la mondialisation libérale, les gaz de schiste, etc.

Ce tumulte local répercuté par les médias a été bénéfique à toute la région, au tourisme et à la vente des produits locaux. Lorsqu’on entend aujourd’hui des décideurs s’abriter derrière le droit pour justifier des expulsions à Notre-Dame-des-Landes, il faut leur rappeler que le droit n’est qu’une règle du moment, qui peut être modifiée, voire inversée. Exemple : l’arrachage des OGM était interdit (Bové a fait de la prison pour cela), maintenant ce sont les OGM qui sont interdits dans les champs, et c’est même l’Etat qui en a fait arracher !

BERGERIE LA BLAQUIERE (7)

Quant à notre « bergerie cathédrale » de La Blaquière, elle a été construite sans permis par des bénévoles, et financée en partie par le refus de l’impôt. Mais au final elle a quand même été inaugurée par  un ministre de la République : Michel Rocard. En fait, c’est la légitimité qui devrait toujours l’emporter sur la légalité ; l’oublier, comme à ND-des-Landes, c’est aller à contresens de l’histoire. Et combien d’hommes politiques (De Gaulle, Mandela, Havel, etc.), après avoir enfreint la loi, sont un jour devenus président de leur pays.

Bref, heureusement que François Mitterrand n’avait pas eu l’idée saugrenue d’expulser les occupants d’alors …

Léon Maillé
Paysan retraité

Pour les photos de la bergerie voir le Blog de EdithB
Nous avons reçu la lettre ouverte de Léon MAILLÉ par un adhérent, elle a été publiée par divers média, nous nous y mettons aussi, au peu tard, pour ceux qui ne l’aurait pas lue ; elle est peut-être issue du site de l’ACIPA vers lequel nous vous renvoyons aussi.
Share Button

A Vendre Ferme maraîchère autonome

Ferme maraîchère autonome en permaculture à vendre.

200 000€

Dans les corbières maritimes, à 4 km de la mer méditerranée. Sur la commune de Sigean (11) à 25 mn de Narbonne et 35 mn de Perpignan. Au cœur du parc naturel de la Narbonnaise en méditerranée.

Cette ferme en autonomie énergie/eau comprend une maison d’habitation, 1,8 hectares de foncier, deux serres de production, deux serres de production de plants, un poulailler et tout l’équipement nécessaire pour démarrer une activité.

La ferme produit pour une AMAP, les BIOCOOP et une clientèle locale des fruits et légumes sous mention Nature & Progrès depuis 2011.

La maison d’habitation 105m² comprend : une grande pergola en châtaigné 60m². Une terrasse couverte avec possibilité de fermer par une véranda avec une cuisine de 12 m², cuiseur bois rocket stove et gazinière inox. Une salle à manger avec banquette chauffante et jardin intérieur, un espace entrée.

Au rdc un espace technique (buanderie/cellier), une salle d’eau 6m² avec douche italienne. Un salon avec plancher bois et poêle écologique de masse rocket stove. Au 1er étage : 2 chambres sous toiture. Toit en bon état mais isolation à prévoir.

Le foncier comprend : Une parcelle maraîchère de 5320m², SAU 4000m² dont deux serres de production, un jardin mandala sur butte permanente de 1000m² et un jardin sur planche, une haie fruitière, une haie d’osier. Le tout est irrigué au goutte à goutte et/ou à l’aspersion. Le forage y est situé. Eau très abondante.

Une pinède avec toilettes sèches et douche solaire. Trois parc à chevaux séparés de baissières plantées de fruitiers, un ancien verger d’amandier qui accueille les parcours des poules.

L’équipement comprend : Une éolienne Piggot en bois 3,2m de diamètre et de 1500w, 4 panneaux photovoltaïques de 160w et trois de 200w. Un chauffe-eau solaire thermique.

Les dépendances comprennent : un poulailler bois de 12 m² équipé, un chalet bois de 12m², deux abris ouverts et un local technique.

Je souhaite que la ferme reste sous mention Nature & Progrès et /ou en BIO.

Un accompagnement pourra être réalisé par Terre de Lien et l’AMAP Bioréseau. Une période de tuilage est envisageable à partir d’avril 2018. Les modalités de paiements sont négociables. Les visites du site se feront du 4 au 16 décembre. Merci d’envoyer votre candidature par email et préciser dans l’objet : candidature de reprise + votre nom.

Les jardins de la Fount

Téléphone : 06 86 01 60 93

laurence.carretero@gmail.com

 

Share Button

Recherche jeunes agriculteurs

Recherche des jeunes agriculteurs qui veulent s’installer en maraîchage en traction animale, à Montbrun Bocage (31)

Le propriétaire possède un terrain de 6 hectares de près la terre et plutôt argileuse, et sableuse près de la route D74.

Le terrain est en friche depuis 2 ans.

Une maisonnette de 23 m2 et un abris de jardin de 25 m2 sont disponibles à la location

Pour plus de renseignements veuillez contactez un ami du propriétaire au 06 73 43 43 45 / tonbast@orange.fr

ou contacter le propriétaire par courrier : RIETDIJK Théodor Michelet 31310 MONTBRUN BOCAGE

 

Share Button

Vend maisons et terrain à petits agriculteurs

J’ai deux maisons jumelées des années 70  sur 1 ha de terrain, environ, que je voudrai vendre mais à de petits agriculteurs.
 Les maisons sont en briques et ourdi dans le grenier, l’une à des double vitrage, l’autre non, l’une à une cheminée à récupération de chaleur, l’autre un poêle à granulé et un insert que l’on peut finir pour une récupération de chaleur.
J’ai planté un verger sur une parti du champs, de plein vent, environ 50 arbres, toutes sortes de fruits… de chez Mr Burry.
Un champs d’environ 1 ha, à coté, laissé un peu sans culture, et chez l’autre voisin, avec arrangement, si pas de produits pour les cultures, possible fermage , à voir de près…..
Je vendrai la moitié pour environ 80 000 €, à voir si je peux garder un petit bout pour y mettre un bungalow, ou une grande caravane 100 % autonome en énergie.

Et si achat des 2 maisons, on peut voir un prix du style 150 000 € le tout.

Utilisable pour gîte, une des maisons ? ou les deux, car une partie du terrain est constructible pour le moment….

Le long d’une route départementale, très bien placé pour vente directe, et seulement à 1 km de mirepoix, très touristique en saison juin à septembre.

Pour plus de renseignement veuillez contactez Mme MICOULEAUD au 05 61 69 65 06

Share Button