TRÈS TRAITS, L’énergie de la traction animale

Le dimanche 8 juillet de 10h00 à 19h 00 à l’écomusée des Monts d’Arrée (29 450 COMMANA) une journée dédiée aux usages traditionnels et contemporains du cheval de trait breton.

Site de l’écomusée des monts d’arrée

Le programme détaillé est téléchargeable en suivant ce lien :

Programme Très traits

 

Share Button

Lettre ouverte de Léon Maillé, paysan retraité du Larzac

Expulsions à ND-des-Landes ? Un non-sens

 Si après avoir, en 1981, annulé l’extension du camp militaire du Larzac, le président Mitterrand avait expulsé les squatters, le laboratoire rural extraordinaire imaginé par les jeunes illégalement installés sur le plateau n’aurait jamais existé.

Ainsi, fait unique en France, l’admirable gestion collective, depuis 30 ans, des 6 300 ha appartenant à l’Etat et des 1 200 ha aux GFA militants n’aurait, elle non plus, jamais existé. Cela a permis l’éclosion d’une agriculture paysanne très diversifiée que nous les anciens, engoncés dans la mono-production roquefort, n’aurions jamais imaginée, encore moins osée. Transformation à la ferme, vente directe de fromage de brebis et chèvre, de viande d’animaux de plein air (bœuf, agneau, cochon…), très souvent en bio, auxquels il faut ajouter miel, artisanats divers, dresseur de chiens de berger, chèvres angora, et même fabrication de bière et d’apéritifs, etc.

En fait, chaque maison ou ferme vide dans les années 1970 est maintenant vivante. Ainsi, par endroit, on a doublé la population agricole et, pour mieux écouler ces produits fermiers, voilà 30 ans a été inventé ici le concept de marché à la ferme, largement repris ailleurs.

C’est le résultat du brassage d’idées provoqué par l’arrivée de tous ces jeunes de l’extérieur qui a été le levain de la revitalisation du causse. Ainsi, le prototype du premier rotolactor pour brebis a été inventé par… un natif du Pas-de-Calais, et le créateur de la magnifique coopérative des Bergers du Larzac (34 producteurs et 35 salariés) est venu de Nanterre reprendre une ferme vendue à l’armée. Du coup, ici on innove : ainsi plusieurs hameaux sont chauffés par un réseau de chaleur à la plaquette forestière locale, les toits des fermes hébergent des panneaux photovoltaïques, et depuis peu une Toile du Larzac (copiée sur une initiative de la Manche) amène Internet à haut débit via un collectif d’habitants.

N’oublions pas non plus ces débats de société engendrés sur le plateau, comme les combats contre la malbouffe, les OGM, la mondialisation libérale, les gaz de schiste, etc.

Ce tumulte local répercuté par les médias a été bénéfique à toute la région, au tourisme et à la vente des produits locaux. Lorsqu’on entend aujourd’hui des décideurs s’abriter derrière le droit pour justifier des expulsions à Notre-Dame-des-Landes, il faut leur rappeler que le droit n’est qu’une règle du moment, qui peut être modifiée, voire inversée. Exemple : l’arrachage des OGM était interdit (Bové a fait de la prison pour cela), maintenant ce sont les OGM qui sont interdits dans les champs, et c’est même l’Etat qui en a fait arracher !

BERGERIE LA BLAQUIERE (7)

Quant à notre « bergerie cathédrale » de La Blaquière, elle a été construite sans permis par des bénévoles, et financée en partie par le refus de l’impôt. Mais au final elle a quand même été inaugurée par  un ministre de la République : Michel Rocard. En fait, c’est la légitimité qui devrait toujours l’emporter sur la légalité ; l’oublier, comme à ND-des-Landes, c’est aller à contresens de l’histoire. Et combien d’hommes politiques (De Gaulle, Mandela, Havel, etc.), après avoir enfreint la loi, sont un jour devenus président de leur pays.

Bref, heureusement que François Mitterrand n’avait pas eu l’idée saugrenue d’expulser les occupants d’alors …

Léon Maillé
Paysan retraité

Pour les photos de la bergerie voir le Blog de EdithB
Nous avons reçu la lettre ouverte de Léon MAILLÉ par un adhérent, elle a été publiée par divers média, nous nous y mettons aussi, au peu tard, pour ceux qui ne l’aurait pas lue ; elle est peut-être issue du site de l’ACIPA vers lequel nous vous renvoyons aussi.
Share Button

Le printemps d’Inpact, l’agriculture citoyenne fait sa prise de terre

Cet événement sur 3 jours est ouvert à tout public avec des débats, des conférences, des visites de fermes et des concerts.

Printemps dINPACT léger

www.civam.org/index.php/actualites/209-evenement-rencontre/630-le-printemps-d-inpact-l-agriculture-citoyenne-fait-sa-prise-de-terre

Share Button

Les Faucheurs Volontaires Ariégeois

A diffuser largement autour de vous !

A l’heure actuelle, les procès de militants écologistes et de tous bords se multiplient. Serions-nous relégué-e-s au même rang que les criminels?

A l’origine réservé aux délinquants sexuels ou auteurs de crimes contre l’humanité, le Fichier National des Empreintes Génétiques (FNAEG), est aujourd’hui imposé aux lanceurs d’alertes, militants écologistes, syndicalistes de tous bord, et ceux, avant même que la culpabilité d’un individu ait pu être prouvée. Ce qui est totalement inacceptable !

Nous vous donnons rendez-vous mardi 20 février à 14h devant le tribunal de Foix , pour soutenir Bruno, convoqué pour refus de prélèvement A.D.N suite à un fauchage de tournesol OGM en Mai 2016.

Nous dénonçons le prélèvement d’ADN systématisé comme une atteinte grave à l’intégrité de notre nature profonde. Nous refusons, en tant qu’être et personne, d’être assigné au rang de paquet sur lequel on met un code-barre … (…D’ailleurs, dans quel « super-marché » nous verrions-nous alors référencés?)

Nous vous attendons nombreuses et nombreux !

Le collectif des Faucheurs Volontaires Ariégeois

 

Share Button

Colloque Cheval et Territoire : Agriculture durable

Bonjour

Nous sommes invités à venir assister et participer au Colloque Cheval et Territoire dédié à l’Agriculture durable dans le cadre du Salon Cheval Passion à Avignon le 17 Janvier (le salon dure du 17 au 21).

Si vous habitez dans les environs ou que vous venez exprès pour les spectacles et le salon, n’hésitez pas à venir participer aux discussions qui s’annoncent (très) intéressantes!!

Voici le programme de la journée.

Le site du salon se trouve ici.

L’inscription est obligatoire (fichier pdf ci-dessous), normalement avant aujourd’hui mais on peut déborder un peu…

Doc Colloque Cheval Territoire Cheval Passion final

Share Button

Urgent recherche travail maraîcher

Bonjour à tous,

Après avoir quitté la Belgique pour le projet , et me rapprocher de la pratique de la traction animale plus présente ici, pour le climat plus favorable que les Ardennes Belges et le foncier plus accessible.

Je me retrouve aujourd’hui en France sans terre, et sans projet. Mon souhait est de continuer la traction animale et le maraîchage en partenariat avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs que moi, associations , ou autre statut en attendant qu’ un nouveau projet se concrétise .

Je cherche du travail afin d’ équilibrer mes finances .Travail saisonnier ou à mi temps, du woofing si possible en traction animale ,enfin des solutions qui me permettent de vivre en attendant de trouver un lieu . Je peux me déplacer .

Pour me contacter au tel 0675853745,ou par mail alter.nativa.traction@gmail.com

Share Button

PferdeStark 2017

Roberto, Guillaume et Manon rejoint par Myriam d’Allemagne et par nos amis Belges se sont rendu à PferdeStark pour représenter PROMMATA.

Nous avons participé aux démonstrations de matériel agricole avec une kassine qui à intéressé de nombreuses personnes, au point d’être finalement achetée le dimanche soir par un agriculteur allemand.

A notre plus grande surprise nous avons été médaillé « pour l’ensemble de l’œuvre de Prommata ».

 

Share Button

Les effets secondaires du changement d’échelle de l’agriculture biologique

Ci-dessous une communication de la FRAB Occitanie que nous relayons

Avec plus de 10% de la SAU en bio ou en conversion en Occitanie, des croissances de chiffres d’affaires des distributeurs à 2 chiffres et des prévisions d’atteindre 20% de la SAU dans les prochaines années, l’agriculture biologique devient un modèle incontournable du paysage agricole occitan et français.

Cette évolution qui répond aux attentes de nos concitoyens (respect de leur santé, de l’environnement et maintien de l’emploi local) entraine convoitises et oppositions chez les leader de l’agrochimie et de l’agro-industrie.

Nous en avons eu deux exemples frappant cet été.

1 – Demande du CAF (Conseil Agricole Français) de la suppression de l’aide au maintien à l’agriculture biologique.

Le CAF constitué de la CNMCC (Confédération Nationale de la Mutualité, de la Coopération et du Crédit agricoles = Groupama + MSA + Coop de France + Crédit Agricole), de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles), des JA (Jeunes Agriculteurs) et de l’APCA (Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture) est depuis sa création le bras armé de l’agro-business pour faire pression sur les élus et les pouvoirs publics.

C’est dans ce cadre qu’au mois de juillet, le CAF s’est prononcé pour la suppression de l’aide au maintien à l’agriculture biologique. Il souhaite ainsi limiter les besoins de transfert du premier pilier vers le second pilier de la PAC.

2 – Tentative de sabordage du CREAB (Centre de Recherche et d’Expérimentation en Agriculture Biologique)

Sous une toute autre forme, mais pour les mêmes raisons de concurrence sur les financements publics, les coopératives, les chambres d’agricultures et les Instituts Techniques conventionnels (Arvalis et Terres Inovia) cherchent à mettre la main sur les programmes d’expérimentation en grandes cultures bio d’Occitanie.

C’est au cœur des moissons, en plein mois de juillet lorsque les producteurs sont les plus affairés que Coop de France Midi-Pyrénées a annoncé sa démission du CREAB, suivie de près par la Chambre Régionale d’Agriculture d’Occitanie. Les Instituts Techniques devant faire de même prochainement. Ce qui aura pour conséquence, sans mobilisation de notre part, la disparition du CREAB.

Le CREAB, créé à l’origine par des producteurs de céréales bio dans le Gers, porte depuis près de 40 ans des expérimentations et des programmes de recherche dans l’intérêt de tous les producteurs bio et ceux souhaitant se convertir. Avec son site d’Auch, sur les terres du lycée agricole, il fait partie du réseau des centres d’expérimentation de l’ITAB et il est le seul centre d’expérimentation spécialisé en grandes cultures biologique de France.

Le CREAB est une association dont les membres représentent l’ensemble des acteurs intervenants sur l’agriculture biologiques : associations de producteurs, Chambres d’Agriculture, coopératives, instituts techniques, enseignement agricole…

Nous vous appelons à rester vigilants et mobilisés avec vos associations pour la défense de vos intérêts et du développement de l’agriculture biologique que nous voulons, respectueuse des hommes et de la nature.

Le bureau de la FRAB Midi-Pyrénées (Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique)

Share Button

Les Faucheurs et Faucheuses Volontaire

A L’HEURE OU L’EUROPE VEUT RÉ-AUTORISER LE GLYPHOSATE POUR 10 ANS !!!!

21 Faucheurs et Faucheuses Volontaires Ariégeois-e-s seront jugé.e.s

le jeudi 17 août à 14H en correctionnelle au tribunal de Foix

 Le 27 septembre 2016   10 d’entre nous ont rendu impropres à la vente en les peignant les stocks d’herbicides à base de glyphosate de 2 magasins : Espace Emeraude Saint Jean du Falga et M. Bricolage Pamiers.

Le 1er mars 2017.    17 d’entre nous ont mené le même type d’action au Bricomarché de Foix.

Les pesticides, on n’en peut plus, on n’en veut plus !!

Nous ferons de ce procès des Faucheurs le procès du glyphosate, des pesticides en général, de leurs fabricants et promoteurs.

Pour cela, de nombreux témoins se succéderont à la barre, scientifiques, médecins, victimes etc.

Bien-sûr nous avons besoin de vous, de votre soutien

les 16 et 17 aout, mais aussi d’hébergements, de coup de main, de vos dons.

Contact Hébergement : agneslec.militant@gmail.com  06 84 40 28 62

Contact Coup de Main : Félix : felixganter@riseup.net 06 74 89 16 86

Karine : 06 77 15 97 61

Adressez vos dons à :

Courrier :          Soutien aux FV 09  chez Mathieu Blaise

Lieu-Dit La Grange

09000 Baulou

(Chèques à l’ordre de Fonds d’Actions F.V 09)

Directement : Aux Biocoop de Foix et St Girons

Paiement en ligne :

www.helloasso.com/associations/faucheurs-volontaires/formulaires/1

 

Programme du 16-17 aout

            Mercredi 16 aout:

salle des fêtes de Ferrières (2 km de Foix) 

16h30    Conférence de presse + accueil FV

Prises de paroles des prévenu.e.s, associations amies, débats etc….

18h30    Pot de l’amitié

19h30    Repas

21h00    Conférence du Professeur Séralini sur les herbicides a base de glyphosate et surtout sur

les scandaleux « co formulants » qu’ils contiennent sans être testés par les autorités (ECHA EFSA etc..)!!

Débats pour sur !

 

            Jeudi 17 aout:

11h30  Repas partagé sur les allées de Vilotte de Foix

13h30    Départ déambulation avec batoukada vers le tribunal de Foix

14h00    Début du procès

Prises de paroles, compte rendu live du déroulement du procès, animations, fanfare….

19h00    Apéros/repas sous la halle au grains

21h00     CONCERTS avec « les moulinéros » et « bélé bélé band »

 

Le collectif des Faucheurs Volontaires Ariégeois

 

Share Button

Formation et Visite en Traction Animale

Le Civam 29 vous propose :

– Formation pour les débutant de 3 jours chez Dominique Bourdon dans le 56. Cette formation n’est pas finançable VIVEA mais des facilités de paiement peuvent être mises en place.

– Visite d’expérience chez Nicolas et Aurélie Trebouta le 28 septembre 2017.

Si vous souhaitez plus d’informations je vous invite à contacter Isaure Saulay au 02 98 81 43 94 ou par mail civam29@orange.fr

 

Share Button